soudure_tube_cuivre

Souder un tube de cuivre

L’assemblage d’une canalisation en cuivre est réalisé par les professionnels par soudure. Cette soudure particulière, dite par capillarité, assure en même temps l’assemblage mécanique et l’étanchéité.

Le Matériel :

  • Une scie à métaux
  • Du papier abrasif ou de la laine d’acier
  • Gants et lunettes de sécurité
  • Un chalumeau
  • Un pinceau
  • Du flux à souder
  • Du fil à souder en étain (sans plomb)

 

Les deux éléments sont emboîtés avec un très faible jeu, ce qui permet à l’étain de s’infiltrer et de colmater  parfaitement ce jeu.

  • Nettoyer parfaitement les surfaces à souder (extérieur du tube et intérieur du raccord) avec de la toile émeri fin ou avec de la laine d’acier.
  • Enduire les parties à souder avec de la pâte décapante.
  • Emboîter les deux pièces en tournant pour répartir la pâte décapante.
  • Chauffer la zone à souder avec une lampe à souder ou un chalumeau à gaz.
  • Le cuivre doit prendre une couleur rouge cerise.
  • Lorsque le cuivre est rougi, écarter la flamme et poser sur le raccord de la soudure à  l’étain en fil. Au contact du cuivre chaud, ce métal d’apport fond et “file” par capillarité entre les deux éléments en comblant tout l’interstice.
  • Essuyer le tour du raccord avec un chiffon sec et propre, en faisant attention de ne pas se brûler.